illustration_ligue1

Coup de tonnerre dans le monde des droits sportifs !

Droits TV Ligue 1 (2020-2024) : Mediapro et beIN SPORTS raflent la mise, Canal+ bredouille

La Ligue de Football Professionnel a attribué ce mardi les droits TV de la Ligue 1 à l’agence Mediapro et à beIN SPORTS pour la période 2020 – 2024. Free empoche les droits VOD.

Jackpot pour la LFP

Dès 2020, la Ligue 1 vaudra 1,153 milliard d’euros par saison contre 726,5 millions actuellement. Soit une hausse de 60% par rapport au contrat en cours avant l’attribution des lots 5 et 7. Ainsi, sur l’ensemble de la durée du contrat, la LFP recevra 4,613 milliards d’euros. Cette forte hausse des droits TV devrait permettre à la Ligue 1 de franchir un cap en se mettant au niveau des grands championnats européens.

Mediapro entre dans la danse

Après un lundi malheureux en Italie, l’agence Mediapro vient de frapper un grand coup sur le marché français en empochant 8 des 10 matchs de Ligue 1 à partir de 2020.

Dans le détail, le groupe espagnol récupèrera les lots 1, 2 et 4 comprenant le grand match du dimanche à 21h et les deux magazines du dimanche 19h et 23h (lot 1), les matchs du vendredi à 21h et samedi à 17h et le magazine de présentation du vendredi soir (lot 2), le match du dimanche à 13h et le multiplex du dimanche à 15h ainsi que le magazine du dimanche matin (lot 4).

Ainsi, Mediapro disposera des 10 gros chocs de la saison et du 3ème choix lors des 28 autres journées. De plus, le groupe aura le 2ème et 5ème choix lors de chaque journée.

La LFP a annoncé que Mediapro s’est engagé à créer une chaîne sportive pour diffuser les lots acquis.

beIN passe de 7 à 2 matchs

Diffuseur des matchs de choix 4 à 10 depuis 2016, beIN SPORTS va voir son offre Ligue 1 sensiblement chuter dès 2020. Seul le lot 3 sera dans l’escarcelle de la chaîne sportive avec 2 matchs de Ligue 1 par week-end : le match du samedi à 21h et celui du dimanche à 17h. La chaîne disposera également d’un magazine le samedi à 23h qui pourra exploiter les images des 2 premiers matchs du week-end diffusés sur la future chaîne Mediapro.

La chaîne aura à sa disposition la meilleure affiche de chaque journée lors de 28 des 38 journées (les 10 gros chocs de la saison étant dans le lot 1) et le 3ème choix lors des 10 autres journées. beIN SPORTS disposera également du 4ème choix lors de chaque journée.

Aucun match de Ligue 1 sur CANAL+

Diffuseur historique du championnat depuis 1984, la chaîne cryptée ne retransmettra plus aucun match de Ligue 1 sur ses antennes dès 2020. Bien qu’elle ait candidaté sur tous les lots, aucune de ses offres n’a été retenue par la LFP.

Après la perte de la Premier League en 2016 et de la Ligue des Champions cette année, c’est la fin d’un modèle économique pour la chaîne cryptée qui devrait connaître un grand nombre de désabonnements d’ici 2020.

Free entre dans la danse

Le lot 6 comprenant les droits VOD avec les extraits en quasi-direct a été acquis par le groupe Free qui fait son entrée dans le monde des droits sportifs en France.

Deux lots encore sur le marché

Le lot 5 comprenant le Trophée des Champions, les Multiplex J19, J37 et J38 ainsi que les barrages n’a pas trouvé preneur. Interrogé sur le sujet en conférence de presse, le DG de la LFP Didier Quillot a annoncé que la Ligue allait se tourner vers les chaînes en clair pour ce lot. Une manière d’apporter un peu de visibilité à la Ligue 1, la partie comptable étant déjà assurée.

Le lot 7 avec les magazines du lundi et du jeudi fera lui aussi l’objet d’une remise sur le marché dans les prochains mois, tout comme la Ligue 2 qui n’etait pas comprise dans la consultation du jour.

Détenteur des droits espagnols

L'espagnol a été fondé en 1994. Depuis Barcelone, où se trouve son siège social, le groupe qui vient d'être racheté pour un milliard d'euros par le chinois Orient Hontai Capital, gère des activités dans le cinéma, la production et les droits télévisés, notamment liés au football.

La société est le diffuseur historique de la « Liga », le championnat espagnol, l'un des plus prestigieux au monde, où l'on retrouve notamment le FC Barcelone et le Real Madrid de Zinédine Zidane, qui vient de remporter pour  la troisième fois consécutive la Ligue de Champions. Mediapro s'est servi de son implantation nationale pour partir récemment à l'attaque d'autres championnats européens.

L'échec des droits italiens

Le groupe a acheté en début d'année les droits télévisés du « Calcio », le championnat italien, contre un chèque d'un peu plus d'un milliard d'euros. Le contrat couvrant les saisons de 2018 à 2021 a été cependant annulé il y a quelques jours, le groupe espagnol ne pouvant pas verser la garantie bancaire. Désormais Canal + n'a plus qu'à espérer qu'un imbroglio du même type rebatte les cartes pour le championnat français.